Etre actionnaire sans tomber dans le Riba

Publié le par ethicreative

actionnariat.jpg

 

L'idée étant de favoriser l'investissement dans l'entreprenariat et éviter la thésaurisation dans des banques usuraires.

En effet investir dans une action c'est injecter du cash au capital de l'entreprise afin de participer à son développement économique et financier en espérant partager les bénéfices à la fin de l'année civile en fonction d'une rentabilité choisie à l'avance (dans l'actionnariat classique).

Plusieurs points à vérifier avant de se lancer (selon moi et mon expertise)

Plusieurs points sont donc à vérifier (j’ai en surement omis plusieurs, n’hésitez pas à me les rappeler dans ce cas) dans le cas ou l’on souhaite investir en respectant des règles éthiques et solidaires en accord avec l’éthique musulmane, c’est-à-dire l’absence totale « d’usure » soit le fait de se faire purement « de l’argent sur de l’argent » ce qui nuit au bien être de l’économie locale et mondiale.

1. L'activité de l'entreprise doit être licite

2. Les investissements et les placements de l'entreprise également (aucun cash ne doit être injecté dans des livrets usuraires ou des crédits usuraires).

 3. Le cash provenant de l'investisseur ne doit pas provenir d'une activité illicite ou d'un crédit usuraire.

4. L'intention de l'investisseur doit être bonne, et son investissement doit être encouragé par le fait qu'il souhaite participer au développement de l'entreprise et non pour une logique purement financière.

5. Il ne doit pas exiger une rentabilité à l'avance mais se baser uniquement sur la rentabilité économique liée à l’activité.

6. Il doit y avoir partage des pertes et des bénéfices selon un contrat négocié à l'avance en accord avec la jurisprudence du pays et l'éthique musulmane.

7. Participer activement aux conseils d’administration.

8. L’entreprise doit être transparente sur ses comptes consolidés et un audit doit être fait une fois par an.

9. L’éthique et la bonne foi des dirigeants seront des éléments majeurs au bon déroulement de l’investissement et au contrôle du cash injecté.

Un rendement et une rentabilité de votre cash

Ainsi, vous avez injecté du cash dans une entreprise qui l'a investie dans une activité bénéficiaire. C'est le rendement de cette activité qui rentabilise votre cash. Vous ne vous êtes pas fait "de l'argent sur l'argent". Dans ce cas, il n'y a aucune pratique usuraire et l'investissement doit être motivé afin d'éviter et la thésaurisation bancaire et la création de société nouvelle qui favorise l'éthique musulmane.

.Il faudrait faire un copié collé de mon article et faire valider cela par des jurisconsultes en la matière afin de vérifier toute erreur.  Si il y a un site ou je peux faire valider mon analyse auprès d'un savant confirmé je suis preneuse.

Cette analyse est fondée sur mes connaissances financières (Master en finance), mon expérience professionnelle (banque d'affaire, cabinet de courtage, conseil en gestion de patrimoine) et mes recherches sur la riba et l'usure.

Aussi, si vous souhaitez investir dans une banque ne pratiquant pas le Riba (si il en existe) jetez un coup d’oeil sur mon article Acheter les actions d'une banque qui ne pratique pas le Riba : est-ce permis en Islam?

Asma Oudina

Analyste financière et conseils en stratégie sans riba

Recherche d'investissements licites et mises en relation

asma_consulting@outlook.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :