J’ai contracté un prêt avec intérêt, puis je me suis repenti. Que dois-je faire ?

Publié le par Asma Oudina

J’ai contracté un prêt avec intérêt, puis je me suis repenti. Que dois-je faire ?

Après avoir contracté un crédit avec intérêts, vous avez appris par la suite qu'en vérité, ce type de prêt est interdit dans le Coran et la Sounnah. Vous vous êtes repenti et vous vous demandez ce que vous devez faire concrètement ? Le sheykh Fawzan nous explique la marche à suivre dans le cas où vous vous trouvez en pays musulman. Dans le cas contraire, vous trouverez en fin d'article le lien vers mon article sur le sujet.

 

Avis juridique 

 

Question : J’ai contracté un prêt bancaire avec intérêt, je me suis ensuite repenti à Allah le Très Haut. Je possède encore le montant emprunté ou une partie de celui-ci. Que dois-je faire sachant que la banque refuse de prendre le montant emprunté et d’annuler la transaction basée sur le Rîbâ ?

Réponse : le prêt avec intérêt est illicite qu’il s’effectue avec un établissement financier ou avec des particuliers. Concernant la transaction basée sur le Ribâ à laquelle tu t’es livré, tu dois craindre Allah, te repentir à Lui, et faire tout ton possible pour t’en débarrasser conformément au verset coranique : « Si vous vous repentez vous aurez vos capitaux. Vous ne lèserez personne, et vous ne serez point lésés ». (Sourate 2 La Vache, verset 279). S’ils refusent tu peux porter plainte auprès du Tribunal légal. La banque doit récupérer son capital et renoncer à l’intérêt !

Réponse du Cheikh Fawzan, extrait du livre "le Riba est ses conséquences sur l'économie moderne" page 73

 

Conseils d'Asma Consulting

 

Délai de réflexion pour les prêts immobiliers

Techniquement au moment de la signature du prêt usuraire auprès de la banque vous avez un délai de rétraction légal. Pour le prêt immobilier vous avez un délai de réflexion de 10 jours à compté de la date de réception de l'offre. Admettons vous recevez l'offre le 01 du mois. l'offre ne pourra être signée qu'à partir du 12.

Délai de rétraction concernant les crédits à la consommation

Concernant les crédits à la consommation vous avez 14 jours francs de rétraction à partir de la date de signature du contrat. Pendant ce délai vous pouvez annuler la transaction et refuser le crédit.

Passez ce délai demandez conseil à un expert afin d'étudier les différentes possibilités.

Concernant le cas du repentir pour celui qui ne trouve pas d'autorité religieuse compétente, voici mon article De celui qui se repent d'un prêt usuraire qu'il n'a pas fini de rembourser (cas où il n'existe pas d'autorité religieuse qui puisse annuler la transaction et la renvoyer à son état antérieur) qui vous donnera les réponses à ce cas de figure.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :