Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

Aumône Surérogatoire : Qui est prioritaire?

28 Juillet 2013, 13:30pm

Publié par ethicreative

أَلسَّلاَمُ عَلَيْكُمْ

 

1) A la lumière du Qu'ran - Tafsir Sourate El Baqara, Ib

n, Kathir, verset 272-274

 

[Qui mérite le plus la charité?]

 {[ces dépenses son reservés] aux nécessiteux qui se sont confinés dans la voie d'Allah}, c'est-à-dire les émigrés (mouhâjiroun) qui se sont dévoués entièrement à Allah et Son messager, ont élu domicile à Médine, mais ne disposent d'aucune ressource pour subvenir à leurs besoins, et {qui ne peuvent parcourir la terre}; c'est-à-dire voyager en quête de moyens de subsistance. En effet l'expression "parcourir la terre" signifie: voyager, comme dans ces autres versets :

{Et quand vous parcourez la terre, vous ne commettez aucun péché si vous racourcissez la prière} (4;101).

{Il sait qu'il y aura parmi vous des malades, et d'autres qui parcourront la terre, en quête de la grâce d'Allah, et d'autres encore qui combattront dans le chemin d'Allah} (73;20).

Puis Allah dit ici {...et que l'ignorant croit riches en raison de leur abstinence} Autrement dit: ceux qui ne connaissent par leur situation les croient riches car ils se contentent de peu, sont modestes dans leur habillement et leur apparence et s'abstiennent de quémander.

A ce sujet citons le hadith rapporté par Al- Boukhâri et Mouslim, d'après Abou Hourayra ( رضي اللّه عنه) , le messager d'Allah ﷺ à dit "le pauvre n'est pas celui qui frappe aux portes des gens et qui se satisfait d'une ou deux dattes, d'une ou deux bouchées, ou d'un ou deux morceaux. Non le vrai pauvre est celui qui ne trouve pas ce qui lui suffit pour vivre, mais sans que les gens s'en doutent pour pouvoir lui faire aumône, celui qui ne demande rien aux gens." Ce hadith est également rapporté par Ahmad, selon le récit d'Ibn Mas'oud.

 

{tu les reconnaitra à leur aspect}, à leurs traits distinctifs qui n'échappent pas aux gens clarvoyants. [à finir]

 

[l'aumône en faveur des polythéistes]

Abou 'Abd Ar-Rahmân An-Nasaî rapporte, d'après Ibn Abbas que les musulmans répugnaient à faire l'aumône à leurs proches parmi les polythéîstes. Il sinterrogèrent le Prophète et furent autorisé à le faire. Ce verset fut révélé: {ce n'est pas à toi des les guides, mais c'est Allah qui guide qui Il veut. Tout ce que vous dépensez dans les bonnes oeuvres est dans votre propre intérêt, ne dépensant que pour le Visage d'Allah. Et vous servez pleinement récompensés pour tout ce que vous dépensez dans les bonnes oeuvres, sans être lésés}.

Les paroles {Tout ce que vous dépensez dans les bonnes oeuvres est dans votre propre intérêt} sont identiques à celles qui suivent : {Quiconque accomplit une bonne oeuvre, le fait dans son propre intérêt} (41:46), et à bien d'âutres versets du Coran.

Al-Hasan Al-Basri fit ce commentaire : "Le croyant dépense ses biens dans les bonnes oeuvres dans son propre intérêt, et il ne le fait que par désir de contempler le Visage d'Allah [au Paradis]. Ibn Hatim 3/1115.

 

Ata Al-Khourâsani pour sa part intérprète ces Paroles de cette manière : "Quand tu fais l'aumône dans le but de voir le Visage d'Allah, tu n'es pas jugé sur ce qu'il en est vraiment de celui qui l'a reçoit". Ibn Hatim 3/1115.

 

Cette exegèse est judicieux. En somme lorsque un bienfaiteur fait une aumône pour Allah, il en est récompensé par Allah sans être jugé sur la nature du bénéficiaure: est-il vertueux ou vicieux, mérite-il cette aumône ou pas? En effet, le bienfaiteur est récompensé en fonction de son intention comme nous le prouve la fin du verset.

 

2) A la lumière des Hadiths Bûkhâri et Muslim tirés du chapitre 2 du livre Boulough Al-Mâram

 

508. On rapporte d'Abi Hourayra (رضي اللّه عنه) qui disait que le Prophète ﷺ avait dit : "Il y a sept personnes qui bénéficieront de l'ombre d'Allah le jour où il n'y aura aucune ombre que la Sienne. Il cita le Hadith dans lequel on trouve également "...et un homme [1]  qui faisait l'aumône en cachette de telle sorte que sa main gauche ne sache pas ce que sa main droite dépense. [Hâdith rapporté par Boukhâri et Mouslim].

 

[1] : Dans ce hadith la mention des mâles inclut les deux sexes. Si une femme donne la charité elle aura la même récompense.

 

511. On rapporte d'Al-Hâkim ibn Hizâm (رضي اللّه عنه) que le prophète  ﷺ: avait dit : "la main qui donne est meilleure que celle qui reçoit; donc commence par ceux dont tu as la charge [2]. La meilleure aumône est celle faite du superflus. Quiconque vit chaste Allah lui accordera la suffisance et quiconque se contente de ce qu'il a Allah lui accordera de la richesse". [Hadith rapporté par Mouslim et Boukhâri qui en a donné la version].

 

[2] : il est défendu d'acquitter la zakat à d'autres aussi longtemps qu'un des membres de la famille est en extrême besoin d'argent. D'après Muslim, Thawbân a rapporté que la meilleure partie d'argent est celle qui est dépensée aux membres de la famille, ou celle dépensée pour un cheval utilisé pour le Jihâd (légiféré) et celle dépensée aux amis.

 

514. On rapporte de Aicha ( رضي اللّه عنه) qui disait : le Prophète ﷺ avait dit : si la femme donne l'aumône de la nourriture de sa famille, sans excès [3], elle aura la rétribution de ce qu'elle a donné, son mari en aura une rétribution de ce qu'il a acquis, le magasinier aura aussi cette rétribution [4]. Et aucun ne sera lésé de cette rétribution. [Hâdith rapporté par Boukhâri et Mouslim].

 

[3] : cela veut dire que si la femme ne cause pas un motif ultérieur de mal et de destruction = à la maison de son mari, elle peut donner la charité à autrui, de la nourriture quotidienne sans exagération. Elle peut donne du pain ou de la farine à un mendiant. Au cas où le montant de la charité est elevé, alors elle doit demander l'autorisation à son mari.

 

[4] : cela veut dire qu'Allah l'exalté soit-il donne la récompense complète à tout le monde par Sa gentillesse. Ca veut dire qu'il ne divise pas la seule récompense; Il distribue le même pour tous. Cela clarifie le fait qu'on doit aide tout le monde en son acte de bonne action afin qu'on soit de même récompensé.

 

516. On rapporte d'Ibn Omar ( رضي اللّه عنه)   qui disait : Le prophète ﷺ avait dit : "l'homme continue de demander l'aumône jusqu'à ce qu'il perde tout respect et toute considération le jour du jugement (litt: visage)" [Rapporté par Boukhâri et Mouslim].

 

518. On rapporte d'Az-Zoubayr ibn Al-Awwâm (رضي اللّه عنه) que le Prophète ﷺ: avait dit : "Que l'un de vous prenne une corde, ailler cherche du bois pour le vendre en vue de préserver son honneur ceci est meilleur pour lui que tendre la main qu'on lui donne ou non". [Hadith rapporté par Boukhâri].

 

Pourquoi donner?

  • Car Allah aime les aumônes au point même de nous la faire fructifier comme le dit la parole d'Allah, Sourate 2, verset 276 :

{Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n'aime pas le mécréant pêcheur}.

  • Allah n'aime pas l'avarice, et à l'inverse, celui qui ferme son portefeuille Allah lui réduira ses dons comme le dit le hadith Al Bouhkâri n°=725

Dans une autre version : {Ne ferme pas ton portefeuille (sois généreux), ou donc Allah réduira ses dons pour toi, donne le maximum de ce que tu peux}

 

Commenter cet article