Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

Je gère mon budget.

1 Décembre 2012, 16:23pm

Publié par ethicreative

La gestion du budget est une technique très importante au quotidien car elle évite de se retrouver dans une situation embêtante et pesante moralement. Vous allez voir que en fonction de vos revenus, aussi petit soient-ils, vous pouvez gérer votre argent correctement sans vous retrouver avec des découverts importants. Dans cette article nous allons voir en détail, les notions de base à avoir afin de retrouver un équilibre budgétaire.

 

 

1. Recenser ses ressources et ses dépenses.

 

Il est nécessaire de recenser sur un tableur Excel ou une feuille de papier vos rentrées d’argent. Il peu s’agir de votre salaire, vos aides financières, un loyer provenant d’un bien locatif, votre bénéfice (si vous êtes indépendant ou en société), afin d’avoir une visibilité sur vos avoirs réels.

Ensuite énumérez vos dépenses. Pour cela c’est très simple : prenez vos 3 derniers relevés de compte bancaire. Créez deux catégories : vos dépenses fixes ; eaux, électricité, assurances voiture, mutuelle, loyer, charges de crédit, impôts (taxe foncier ou taxe d’habitation), vos courses alimentaires, essence, frais de transport et pension alimentaire. Et vos charges variables ; sorties, restaurants, shopping, dépenses exceptionnelles…

 

Faites ensuite la somme de vos dépenses fixes et vos dépenses variables. Ensuite faites 3 opérations très simples :

 

Ratio Dépenses/ressources : vous allez voir la part de vos dépenses totales par rapport à vos rentrées d’argent. Si le ratio dépasse le chiffre 1, c’est que vos dépenses sont supérieures à vos ressources. Il va falloir vite améliorer la situation. Si le ratio est inférieur à 1, vos dépenses sont inférieures à vos ressources. Le delta, vous permet de trouver votre épargne restante en fin de mois. L’idée est de savoir comme nous pouvons augmenter ce delta afin d’augmenter votre capacité d’épargne.

Exemple : je gagne 1000€ par mois et je dépense en tout pour mes charges fixes 800€ par mois. Mon ratio dépenses/ressources = 800/1000 = 0.80 Mes dépenses ne dépassent pas mes rentrées d’argent. En fin de mois il me reste 200€ d’épargne soit 20% de mes ressources.

 

Ratio Dépenses fixes/ressources *100 : cela vous permet de voir la part en % de vos dépenses fixes par rapport à vos ressources. Si cela est supérieur à 50% il va falloir faire un visuel beaucoup plus approfondi afin de savoir si certains contrats sont de trop ou si on ne peut pas négocier cela en direct.

Exemple : Je gagne 1500€, mes charges fixes au total sont de 900€. Mon ratio dépenses fixes/ressources*100= 900/1500*100= 60%. Mes charges fixes sont équivalentes à 60% de mon salaire.

 

Ratio Dépenses variables/ressources*100 : cela vous permet également de voir la part de vos dépenses variables (en l’occurrence votre train de vie) par rapport à ce que vous gagnez en réel. Si le ratio est inférieur à 50% cela est correct, en revanche si cela dépasse il y a un problème. Il va falloir regarder en profondeur comment optimiser tout cela.

Exemple : Je gagne 2000€ par mois. J’ai un gros train de vie. Je n’ai pas encore de loyer à payer en revanche je sors beaucoup avec mes amis. Je dépense en tout 1800€ par mois en dépenses variables. Mon ratio dépenses variables/ressources*100 = 1800/2000*100 = 90%. Cela signifie que 90% de votre salaire passe en charges variable alors que vous n’avez pas encore de réelles charges fixes. Vous dépensez beaucoup trop, il va falloir consulter afin d’améliorer tout cela et faire un travailler de fond sur votre développement personnel.

 

 

2. Etablir des priorités et les hiérarchiser

 

Il est important d’avoir un code de déontologie et de s’y tenir. Ici l’éthique est un principe fondamental clé auquel il va falloir s’attacher fermement :

-       Rembourser ses créanciers reste votre priorité : En effet il va falloir rembourser d’abord ses charges fixes qui sont une nécessité.

-       Vos dépenses variables passent en second plan. En effet si vous devez redresser vos finances, sachez mettre ces dépenses là de côte pendant un certain temps. Ensuite il va falloir en fonction de vos revenus vous réorienter vers des dépenses qui correspondent à vos budgets et vous aider à trouver tous les bons plans nécessaires pour vous faire plaisir mais à petit prix !

-       Ne vivez pas au-dessus de vos moyens. En effet nous avons tendance à vouloir montrer notre supériorité financière même lorsque nous n’avons pas d’argent. Sachez mettre votre fierté de côté afin d’accroitre votre bien-être. Nous en discuterons davantage afin de savoir réellement pourquoi vous faites tout cela.

-       Soyez honnête et sincère. Cela ne pourra que vous servir positivement notamment en face de votre consultant.  

 

3. Gérer, contrôler, ajuster et prévoir pour l’avenir

 

Entre le moment ou vous avez signé votre contrat et aujourd’hui, votre situation a évoluer. Il va falloir gérer, contrôler et anticiper pour l’avenir afin d’optimiser vos contrats et vos sorties d’argent.

-       Payez avant la date d’échéance afin d’éviter des pénalités de retard. En effet, vos contrats sont basés sur une confiance mutuelle. Soyez un client modèle, cela vous rapportera bien davantage que le cas inverse. Vous verrez que pour vous fidéliser, l’entreprise pour vous garder sera prête à vous faire des offres en or.

-       Sachez négocier en cas de litige. En effet il y a toujours possibilité de négocier. Privilégiez les horaires facile pour votre service client (notamment pour la téléphonie ou internet) afin de rendez l’échange pour agréable et plus compréhensible. Soyez patient, c’est toujours un peu compliqué, mais n’oubliez pas de faire valoir vos droits, c’est important.

-       Revoyez vos contrats à la hausse ou à la baisse une fois par an. Avant le 31 octobre de chaque année il est important de se rendre sur place ou bien de téléphoner afin de négocier nos contrats. Vous n’utilisez pas beaucoup votre mutuelle ? Sachez faire part de vos besoins par téléphone afin de réduire vos échéances. Votre voiture est un peu ancienne et le prix de l’assurance est un peu cher ? N’hésitez pas à renégocier votre cotisation. Idem pour l’assurance habitation, si vous avez acquis des biens de valeur, il va falloir regarder si tout cela rentre bien dans le montant déclaré lors de votre contrat initial. Idem si cela a baissé.

-       Anticipez votre impôt. En effet il est important d’anticiper son impôt sur le revenu mais aussi sa taxe d’habitation et sa taxe foncière afin de ne pas faire face à une sortie d’argent trop importante. Ainsi vous mettez de l’argent tous les mois de côte afin d’avoir le cash nécessaire le moment venu.

-       En cas de baisse de revenus,  ajustez vos contrats. Gardez le strict nécessaire et revoyez tous vos contrats à la baisse afin d’anticiper une baisse de trésorerie temporaire ou non.

 

Vous l’avez bien compris, la gestion budgétaire doit être l’une de vos priorités en cas de situation financière un peu délicate ou de baisse de revenus. Elle s’applique aussi bien aux petits salaires qu’aux grands salaires. Il va falloir trouver un équilibre financier, afin d’optimiser votre capacité financière et accroitre votre capacité d’épargne pour faire face à un imprévu ou bien réaliser un rêve que vous vouliez faire depuis longtemps !

Asma Oudina

ethicreative@outlook.com

 

 

 

budget_grand.gif

Commenter cet article

neodymium magnet 26/05/2014 14:08

Budget management is the key responsibility for an administrator. A budget is a quantitative expression of a plan for a defined period of time. It may include planned sales volumes and revenues, resource quantities, costs and expenses, assets, liabilities and cash flows.

Finance Consulting 26/05/2014 19:08

Thank you so much for your comment.