Exposé des élèves du niveau 2 - Qui doit verser la zakat el fitr ? Et à qui ?

Publié le par Hanane Bouarour

  1. Quelles sont les personnes concernées pour donner la zakat el fitr ?

La zakat el fitr incombe à tout musulman. Elle est redevable par le tuteur de famille pour toutes les personnes qui constituent son foyer. Ainsi, elle concerne la personne pubère ou non, petite et grande, esclave et libre, mâle et femelle ou encore jeune et vieux.

Le Hadith 768 tiré du Sahih El Boukhari vient étayer une partie de ces informations :

«  Ibn Omar rapporte : Le messager d’Allah prescrit Sadaqah el fitr un sâa d’orge ou un sâa de datte au petit, grand, libre et à l’esclave. »

 

Cette zakat est donc une obligation (3e pilier de l’islam) dont une des conditions est d’être soumis au Très Haut, puisqu’il incombe d’être musulman pour en être redevable.

 

Une précision cependant s’impose : elle concerne tout musulman  (ainsi que les membre de sa famille à charge) qui possède plus de la nourriture qui lui suffit pour la nuit et la journée du Aid.

A ce propos, Seikh Al fawzan a dit :

     

«  Quant à celui qui doit posséder sa subsistance pour un jour et une nuit, c’est celui qui la verse et non celui qui la reçoit »

 

Cependant, une interrogation a été suscitée concernant le fœtus dans les matrices. En effet, le fœtus est considéré comme un être en devenir selon la législation de l’Etat (en France néanmoins). Qu’en est il donc de son statut vis à vis de la responsabilité du tuteur à s’acquitter de la zakat el fitr en son nom ?

La question a donc été posée au Sheikh Al Otheymine, qui s’est prononcé sur ce sujet comme tel :

« La zakat el fitr est obligatoire pour tout musulman, homme ou femme, enfant ou agé, qu’il ait jeûné ou pas. En ce qui concerne ceux pour qui elle est recommandée, nos jurisconsultes ont mentionné qu’il est recommandé de la verser pour le fœtus qui est dans le ventre, mais ce n’est pas obligatoire »

Il a ainsi fait lumière sur ce qui a précédé en apportant une précision supplémentaire quant à l’enfant à venir en valorisant le côté louable et non obligatoire.

Cette recommandation a été relayée par le comité de l’Iftaa, ainsi que par le Sheikh Al Fawzan lors de sa réponse à une question concernant le fait de la verser pour les enfants :

« Oui ceci englobe même les jeunes enfants voire même le fœtus il est préférable de la sortir de sa part. … parce que c’est la zakat du corps »

 

Concernant l’individu qui refuse de la verser, notre éminent Sheikh Al Otheymine rajoute :

« Il est interdit de refuser de la verser, car c’est une manière de se révolter contre ce que le Prophète a prescrit comme nous venons de le voir dans le hadith d’Ibn Omar :

 

« Le Messager d’Allah a prescrit la Zakat Al Fitr… ». 

 

Et il est connu que délaisser une obligation est interdit et que c’est un péché et une désobéissance. »

 

 

  1. A qui s’adresse la zakat el fitr ?

La zakat el fitr est une aumône versée par des musulmans, nous l’avons vu, à des musulmans. C’est une condition d’acceptation essentielle.

Elle s’adresse en premier lieu aux pauvres et aux nécessiteux.

Nous pouvons ainsi cité les propos de Sheikh Al Otheymine :

« Elle ne peut être versée qu’aux pauvres comme cela est mentionné dans le hadith d’Ibn Abbas a dit :

 

« Le Messager d’Allah a prescrit la Zakat Al Fitr, c’est une purification pour le jeûneur des paroles futiles et des propos obscènes et une nourriture pour les pauvres. ». »

 

Sheikh Al Fawzan rapporte :

« …Donne la à celui qui est dans le besoin et qui accepte de prendre la nourriture. »

 

 

Il est possible de la verser à des proches, ceci est même recommandé de commencer par ses proches dans le besoin.

Par contre, il est interdit de la verser à ses ascendants.

De plus, il est fortement recommandé de la verser de mains à mains, ceci dans le but de s’assurer de la bonne distribution de son aumône dans un premier lieu à bonne date, mais également afin de raffermir et rapprocher les cœurs et augmenter l’affection entre les gens.

 

Exposé rédigé par Hanane Bouarour élève niveau 2 de la formation en finance certifiante propulsée par Asma consulting académie

correction@architectedelafinance.com

suggestion@architectedelafinance.com

 

  1. Bibliographie
  • Cours finance islamique – module zakat el fitr – Asma Consulting
  • Sahih el Boukhari
  • Recueil de fatwas Ilm Shar3i zakat el fitr
  • Site comité de l’iftaa rubrique Zakat el fitr : https://www..alifta.net/Fatawa
  • Donner la zakat Fitr en argent -Cheikh Sâlih al Fawzan
  • La zakat al fitr pour le foetus - Cheikh Sâlih Al Fawzan
  • https://www.islamsounnah.com/a-qui-doit-on-verser-zakat-al-fitr-sheikh-salih-ibn-fawzan-al-fawzan/

 

 

Publié dans zakat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article