Exposé des élèves du niveau 2 - Comment verser la zakat el fitr ?

Publié le par Maryam S.

Comment donner Zakât Al Fitr ?

La Zakat Al Fitr est un sa’ de nourriture que l’on donne à la fin du mois de Ramadan, au plus tard juste avant la prière du Aid al Fitr. L’objectif est de remercier Allah pour le bienfait du Fitr et de la fin du Ramadan et d’extérioriser cela. C’est pour cela qu’elle a été appelée Zakat Al Fitr ou Sadaqat oul fitr. Contrairement à une croyance répandue, la zakât al Fitr se donne exclusivement en nourriture et non en argent. Ceci est l’avis majoritaire des savants



En effet le Prophète, (صلى الله عليه و سلم ) a ordonné de donner zakat-ul Fitr en nourriture, comme le stipulent les hadiths suivants :

Abou Sa’id Al-Khoudri  (رضي الله عنه)  rapporta, qu’Allah l’agrée, a dit : « Nous la donnions à l’époque du Prophète (صلى الله عليه و سلم )d’un sa’ de blé, un sa’ de dattes, un sa’ d’orge ou un sa’ de raisins secs. ».

(Hadith unanimement reconnu authentique)

Ibn ‘Omar  (رضي الله عنهما) rapporta : L’apôtre d’Allah (صلى الله عليه و سلم) a enjoint l’acquittement d’un Sâa de dattes ou un Sâa d’orge comme Zakat Al Fitr sur chaque musulman libre ou esclave, mâle ou femelle, jeune ou vieux, et il a commandé de la donner avant que les gens ne soient sortis pour la prière de l’Aïd.
 

(Hadith numéro 766 du sahih Al Boukhari du livre 25 Zakat el fitr)

 

 

Qu’est-ce qu’un sa3 de nourriture ?
Un sa3 de nourriture est égal à 4 moud. Le moud est défini dans le célèbre dictionnaire arabe, Al Qamous al Mouhit comme : « l'équivalent de la quantité que peut mettre un homme qui a des mains de taille moyenne dans ses deux mains lorsqu'il les joint. » .




C’est d’ailleurs la quantité minimum obligatoire de Zakat al Fitr. Il n’y a pas de mal à dépasser cette mesure si on souhaite donner l’aumône de rupture du jeûne de Ramadan. Le tuteur doit s’acquitter de cette quantité pour chaque membre de sa famille.  

Selon les pays, la taille moyenne d’un homme diffère.
Au Maroc, un homme de taille moyenne mesure 1,70 mètres, tandis qu’un homme français de taille moyenne mesure 1,79 mètres.

(Source : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/07/27/25244-siecle-lhumanite-pris-hauteur traduction de l’étude du NCD Risk Factor Collaboration disponible ici http://www.ncdrisc.org/height-mean-ranking.html)



Combien pèse exactement un sa3 en kilogrammes ?
Voici un tableau récapitulatif d’un sa3 des denrées alimentaires de base dans la plupart des foyers français et de leur poids en kilogrammes :

Nous voyons avec ce tableau que le poids d’un sa3 varie selon les aliments. En effet, le sa’ est une unité de mesure de volume et non de poids.

L'infographie suivante vous aidera à mieux visualiser ces écarts de poids :

 

Vérification de visu un saa de farine :

De mon côté, j’ai effectué une pesée de farine en sa’ avec un homme français de taille légèrement au dessus de la moyenne (1,85 m) pour comparer avec la pesée moyenne en kilos d’un sa3 de farine (1,4 kg). Je me suis donc servie d’une balance de précision. La pesée a donné 1,6 kg de farine donc 200g au dessus de la pesée moyenne répandue. Cet écart est sans doute dû au fait que la personne mesure un peu plus que la moyenne, et Allah est le plus savant.

 

Quelle nourriture privilégier ?

La nourriture qu’il est préférable de donner comme zakat Al Fitr est la nourriture la plus répandue dans le pays ou la région où l’on réside. En effet, les aliments cités dans le hadith suivant ne sont pas toujours présents dans le pays où l’on vit. Ils ont plutôt été cités comme indices sur la quantité de zakat al fitr à donner, mais également pour montrer que ces denrées faisaient partie de la consommation courante des arabes de Médine à l’époque.


Selon Abu Sa3id Al Khudry : « Du vivant du Prophète (صلى الله عليه و سلم) , nous versions l’aumône de la rupture comme suit : un sa’ de nourriture, ou un sa’ de dattes, ou un sa’ de fromage, ou un sa’ de raisin sec. Lorsque vint le froment, sous le califat de Mou’âwiyya, les gens se mirent à le donner en aumône. Mou’âwiyya  a dit : « Et je pense qu’un moud de froment correspond à deux moud d’une autre denrée. » Abu Sa3id conclut : « Quant à moi, je continue à la donner (la zakât) comme je le faisais à l’époque du Prophète (صلى الله عليه و سلم) ».

Rapporté par Al Boukhari (1508) et Mouslim (985).

« Le Shaykh Al Islâm ibn Taymiya estime qu’elle peut être donnée à partir de n’importe quelle nourriture du pays, même si la personne peut s’en acquitter en donnant les aliments cités dans le hadith. Car dans ce cas précis, le plus méritoire est le plus utile aux gens ».

Le commentaire de ‘Umdat Al Ahkam, Cheikh AbdaLLah Al Bassâm, Editions Al Muslim, p.269

Le shaykh Otheymine nous explique que :

« C’est donc de la nourriture courante des gens qui doit être donnée et c’est aujourd’hui les dattes, le blé et le riz.

Et si nous étions dans un endroit où les gens mangent du maïs, des raisins secs ou du fromage, c’est alors cela qu’il faudrait donner. »

Il dit aussi : « Et il n’y a pas différence entre donner un des aliments qui était présent à l’époque du Prophète (صلى الله عليه و سلم) ou bien un des aliments présents de nos jours.

 

Et à notre époque, il est certainement plus profitable de donner du riz plutôt que du blé.

 

Car la préparation du riz ne demande pas d’effort ni de fatigue, car il n’y a pas besoin de le moudre, ni de le pétrir ou autre.

 

L’objectif est que cela soit profitable pour les pauvres. [...] Lorsque l’homme la donne en nourriture, il doit donc choisir la nourriture la plus profitable pour les pauvres, et cela diffère selon les époques. »

(Recueil de fatawas concernant Zakat Al-Fitr, divers éminents savants, éditions Dine Al Haqq, pages 16 & 23)

Donc si, par exemple, une personne vis au Maroc, donner de la farine ou de la semoule serait plus profitable. Tandis qu’au Sénégal, en Egypte ou en Arabie Saoudite le riz serait meilleur puisque c’est la base de beaucoup de plats de ces pays. En France, les pâtes sont les aliments les plus répandus dans les foyers.


Donner de la nourriture de qualité

La bienséance est de donner de la nourriture de bonne qualité en tant que zakat. Souvent, les gens ont tendance à se tourner vers des aliments qu’ils ne daigneraient pas consommer pour les donner en aumône.  Le musulman aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même. Il serait contradictoire de donner en aumône à son frère ou sa sœur en Allah ce que nous-même nous n’aimons pas. Allah dit :

Ô les croyants ! Dépensez des meilleures choses que vous avez gagnées et des récoltes que Nous avons fait sortir de la terre pour vous. Et ne vous tournez pas vers ce qui est vil pour en faire dépense. Ne donnez pas ce que vous-mêmes n'accepteriez qu'en fermant les yeux ! Et sachez qu'Allah n'a besoin de rien et qu'Il est digne de louange.
(Sourate La Vache, verset 267)

Aussi le Prophète ﷺ a dit : « Aucun d’entre vous ne sera véritablement croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même ».
[Bukhari et Muslim, riyad as-salihin n°183]

Ainsi par exemple, si vous avez une préférence pour les aliments bio, il est logique de donner en zakat des aliments issus de l’agriculture biologique. Ou si vous avez une marque favorite, de donner  votre zakât avec cette même marque. Bien entendu, si vous détenez la quantité requise pour l’aumône de rupture du jeûne chez vous, il est tout à fait possible de payer votre zakat avec.

 

Sagesse dans le fait de sortir la zakat al fitr en nourriture, pas en argent

Tout d’abord ceci est un pilier de l’Islam et une obligation instituée par l’Envoyé d’Allah,  (صلى الله عليه و سلم). S’il avait permis de la verser en argent, les compagnons n’auraient pas précisé les nourritures qu’ils versaient pour s’en acquitter. L’argent existait déjà à cette époque et pourtant, c’est en nourriture qu’il a indiqué de verser zakaat el fitr. C’est également un acte d’adoration. Or chaque acte d’adoration a des conditions et ici, il est question de verser zakât ul Fitr en nourriture sous la forme du volume d’un sa3.

En effet, D'après la mère des croyants A'icha : a dit  - L'Envoyé d'Allah  (صلى الله عليه و سلم)  a dit : « Quiconque apporte à notre affaire-ci une chose nouvelle non fondée sur elle, verra cette chose rejetée. »
Hadith authentique, rapporté par Al Bukârî (5/301)(n°2697) et Muslim (3/1343).

Donc notre devoir est d’obéir au Messager  (صلى الله عليه و سلم) et de ne pas transgresser ses ordres en y ajoutant des choses qu’il n’a pas légiféré.

Ensuite, c’est une façon d’extérioriser cette adoration en la donnant ainsi, à l’image du sacrifice du ‘Îd Al Adha. Si la zakaat était donnée en argent, cette extériorisation n’aurait plus lieu. Du coup, plus personne ne la verrait et elle serait cachée de tous. De ce fait, elle ne se distinguerait pas d’une aumône ordinaire.

De plus, les denrées alimentaires n’ont pas toutes le même prix, donc il y a une incohérence qui se crée si on se contente de sortir une somme bien précise d’argent. Il se peut que la somme fixée soit insuffisante par rapport aux aliments ou, à contrario, trop élevée. Aussi, s’acquitter de cette aumône en argent peut devenir une gêne pour les personnes les moins fortunées, qui auraient pu se contenter de donner ce qu’elles avaient déjà en leur possession ou acheter des denrées abordables.

Enfin, ceci empêche tout acte de mendicité durant le jour de la fête de la rupture puisque les pauvres auront à manger de manière sûre. Ils profiteront de la fête comme tout le monde et ne souffriront pas de la faim ce jour.
 

Pour vous renseigner plus amplement sur la Zakat al Fitr, les conditions, et autres recommandations, je vous invite à lire cet article http://www.architectedelafinance.com/recueil-de-fatwas-concernant-zakat-al-fitr

 

Maryam S élève niveau 2 du certificat en finance propulsé par Asma Consulting Académie

correction@architectedelafinance.com

suggestion@architectedelafinance.com

 

 

Publié dans zakat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article