Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

Les moyens à mettre en oeuvre pour s'attirer la Baraka (Bénédiction)

24 Septembre 2017, 15:49pm

Publié par Asma Oudina

Petit résumé du chapitre 4 du livre "La Baraka" de l'auteur Dr Amîn Ash-Shaqawî aux éditions AlMadina.

 

1) La crainte pieuse - At Taqwâ

Jamais un homme n'a craint scrupuleusement Allah dans une de ses affaires, sans qu'Allah ne mette de la bénédiction dans celle-ci.

Allah a dit en effet :

"Si les gens des cités avaient cru et avaient craint Allah, nous leur aurions sûrement ouvert des bénédiction du ciel et de la terre, mais il crièrent au mensonge, aussi les avons-Nous saisis à cause de cela même qu'ils commettaient" (Sourate 7, verset 96).

Allah exalté soit-Il a dit : "Et s'ils étaient maintenus sur la bonne voie, Nous les aurions comblés de Nos faveurs" (Sourate 97 verset 16) et Il a dit : "Si seulement les Gens du Livre avaient eu la foi et s'étaient prémunis [contre les pêchés], nous leur aurions effacé leurs mauvaises actions et Nous les aurions introduits dans le Paradis des délices" (Sourate 5 verset 65).

 

2) L'invocation

Le musulman doit sans cesse prier Allah pour que la baraka touche ses biens, son temps, son épouse, ses enfants et ses autres affaires.

Al-Bûkharî rapporte dans son sahih, d'après un récit de Urwa Al Bâriqî رضي الله عنه que le Prophète lui a donné un dinar pour qu'il achète une brebis. Il acheta deux brebis, en vendit une à un dinar et ramena au Prophète une brebis et un dinar. L'Envoyé d'Allah عليه الصلاة و السلام implora Allah de bénir ses ventes. Depuis ce jour-là, même si il vendait quelque chose d'insignifiant il gagnait. Tout cela grâce à la bénédiction de l'invocation du Prophèteعليه الصلاة و  السلام en sa faveur (n°=3642 du Sahih Al Bûkharî).

 

Al- Bûkharî et Muslim rapportent dans leurs sahîhs qu'Anas a dit : "Ma mère a dit au Prophète عليه الصلاة و السلام   : " O envoyé d'Allah ! Anas est ton serviteur, invoque Allah en sa faveur ". Le Prophète عليه الصلاة و السلام fit alors cette prière : " O mon Dieu, accrois sa fortune, rends nombreuse sa progéniture et bénis pour lui ce que Tu lui accordes ! ". (Sahih Al Bûkharî n°=6344 et Muslim n°=2480).

 

3) Le gain licite

Al-Bukhâri et Mulim rapportent dans leurs sahîhs, d'après un récit d'Abu Sa'îd رضي الله عنه que le Prophète عليه الصلاة و السلام a dit à ses compagnons qu'il craignait pour eux l'opulence puis a dit : " Celui qui gagne de l'argent de manière légitime Allah le bénira pour lui. Quant à celui qui le gagne par des moyens illicites, il est comparable à celui qui mange sans jamais assouvir sa faim". (Al Bûkhâri n°=6427 et Muslim n°=1052).

 

4) Prendre de l'argent sans avidité et sans l'avoir sollicité 

Al- Bukhâri et Muslim rapportent dans leurs sahîhs que Hakîm b. Hizâm رضي الله عنه a dit : " J'ai demandé à l'Envoyé d'Allah de me donner de l'argent et il m'en donna. Je lui en demandai une nouvelle fois et il m'en donna. Je lui en demandai encore une fois et il m'en donna, puis il me dit " Ô Hakim ! Cet argent est comparable à un fruit bien mûr et savoureux. Celui qui le prend sans avidité et sans l'avoir demandé avec insistance verra ses biens bénis et sera comparable à celui qui mange sans jamais se rassasier ". (Al Bûkharî n°1472 et Muslim n°=1035).

Parmi les leçons qu'on peut tirer de ce hadith, il y a le fait que le contentement intérieur du croyant et sa satisfaction du lot qu'Allah lui a destiné et le fait de ne pas solliciter ou convoiter ce que les autres possèdent sont parmi les plus grandes causes de la baraka même si le croyant gagne peu. Par contre, le quémandage, l'avidité et la convoitise sont parmi les plus grandes causes de la privation de la baraka même si l'argent obtenu de cette manière est abondant.

5) L'honnêteté dans le traitement de ses affaires

Al-Bukhâri et Muslim rapportent sur l'autorité de Hakîm b. Hizâm رضي الله عنه  que le Prophète عليه  الصلاة و السلام   a dit : "les deux parties contractantes d'une vente sont libres de leur décision tant qu'elles ne se sont pas séparées. Si elles sont véridiques et exposent explicitement [L'objet du contrat], le marché conclu sera béni. Mais si elle dissimulent et mentent, la bénédiction en sera supprimée".

 

6) Entreprendre ses affaires de bonne heure

Ahmed mentionne dans son musnad que Sakhr Al-Ghâmidi rapporte cette prière du Prophète عليه  الصلاة و السلام  : " Ô mon Dieu, bénis pour ma communauté son rythme de vie matinal ".

Quand le Prophète عليه  الصلاة و السلام envoyait en expédition son armée, il fixait son départ en début de journée.

Sakhr (le rapporteur de ce hadith) était un commerçant. Il n'envoyait ses employés [avec ses marchandises] qu'en début de journée. Son argent devint tellement abondant qu'il ne savait pas où le placer.

Tiré du Musnad de l'imâm Ahmad (3/416). Le shaykh Al-Albânî le qualifie d'authentique : voir sahih al-jâmi (1/278) n°1300.

C'est là une chose connue par expérience. Quand on réussit, par l'aide d'Allah, à exploiter ce temps (le matin de bonne heure), on perçoit sa baraka durant toute la journée. Quand on manque de temps, on sent qu'on a perdu toute la journée.

7) Respecter les règles relatives à table

Parmi ces règles, il y a le fait de se réunir autour d'un même repas et de prononcer la formuler "Au nom d'Allah" avant de commencer. Il y a à ce sujet beaucoup de hadiths.

A propos de la bénédiction de la réunion autour du repas, Al- Bukhâri et Muslim rapportent, d'après un hadith d'Abu Hurayra رضي الله عنه que l'envoyé d'Allah عليه  الصلاة و السلام a dit : " Le repas de deux personnes est suffisant pour trois et le repas de trois personnes est suffisant pour quatre " (Sahih Al-Bukhâri n°=5392 et Sahih Muslim n°=2058).

An-Nawawî a dit : "Ce hadith incite à la convivialité et que même si le repas est en petite quantité, il sera suffisant et sera touché par une bénédiction qui s'étendra sur les convives". (explication par An-Nawawî du sahîh de Muslim 5/23).

 

8) Demander à Allah, par l’intermédiaire d'une prière ce qui est mieux dans tous ces projets

Cette demande doit s'accompagner de la conviction que ce qu'Allah a choisi pour Son serviteur est mieux que ce que celui-ci pourrait choisir pour lui-même, que ce soit à court terme ou à long terme.

 

9) Être satisfait de son lot

Ahmad rapporte dans son musnad qu'Abû Al-Alâ b. Ash-Shikhkhîr : "Un homme de la tribu des Banu Sulaym - je pense qu'il a vraiment rencontré le Prophète عليه  الصلاة و السلام - m'a raconté que l'envoyé d'Allah عليه  الصلاة و السلام a dit : " Allah éprouve Son serviteur par ce qu'Il lui accorde. Celui qui accepte avec satisfaction le lot qu'Allah lui a accordé, il le lui bénit et le fait prospérer. Quant à celui qui n'est pas satisfait, il sera privé de cette bénédiction".

Al-musnad de l'imâm Ahmad (33/403, n°=20279). Les savants qui l'ont vérifié qualifient sa châine de sûre.

 

10) La justice

L'imâm Ahmad rapporte selon une chaîne [qui remonte à Abû Qahdham] qu'on a trouvé dans les réserves d'un calife omeyyade une bourse contenant des grains de blé aussi gros qu'un noyau de datte. Sur ce sac était écrit : "Cela poussait dans une époque où la justice était appliquée".  Il a raconté cela dans son musnad après avoir cité un hadith".

Yahyâ b. Ma'în a cité cette histoire avec sa chaîne de transmission dans son livre d'histoire (4/191).

 

Résumé des pages 30 à 47 du livre "La Baraka". La bénédiction, comment l'avoir dans son temps, dans ses biens et dans toutes ses affaires. Dr Amîn Ash-Shaqâwî. Edition AlMadina.

Recopié par Asma Oudina, présidente Asma consulting

 

 

 

Les moyens à mettre en oeuvre pour s'attirer la Baraka (Bénédiction)
Les moyens à mettre en oeuvre pour s'attirer la Baraka (Bénédiction)

Commenter cet article