Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

Comment les banques créent-elles la monnaie ?

18 Décembre 2016, 18:48pm

Publié par Asma Oudina

  • Une monnaie essentiellement scripturale

Les billets, et à fortiori les pièces, ne représentent qu'une petite fraction de la monnaie en circulation : moins de 17% de la masse monétaire au sens strict dans la zone euro. Les 83% restants sont de la monnaie scripturale. Il s'agit de dépôts effectués auprès des banques, c'est-à-dire d'une "écriture", autrefois figurant dans un livre de compte. Aujourd'hui dans un fichier informatique. La banque centrale (banque centrale européenne pour les pays de la zone euro) aux manettes de la fameuse "planche à billet" et l'Etat, à l'emblème duquel les pièces sont frappées, ne sont donc pas les principaux émetteurs de monnaie.

 

  • Les crédits font les dépôts

Les chèques, cartes bancaires, virements, prélèvements ou autres moyens de paiement font circuler cette monnaie scripturale d'un compte à un autre, d'une banque à une autre. Mais au début de cette chaîne, existe toujours un crédit, c'est-à-dire la "monétisation" d'un actif par une banque. Celle-ci a le pouvoir d'inscrire une créance à son actif et d'émettre en contrepartie une dette sur elle-même. La banque vous accorde un crédit -qu'elle enregistre à son actif (on enregistre à l'actif ce qu'un tiers nous doit) et crédit votre compte de dépôts du même montant - et l'intègre à son passif (ce qu'elle doit).

 

  • Un pouvoir régalien (d)étonnant

C'est un peu comme si vous régliez vos achats en inscrivant ce que vous devez sur un papier remis au vendeur, qui l'accepterait et l'utiliserait ensuite pour ces propres achats.

 

Du côté obscur de la création monétaire

"le système bancaire moderne fabrique de l'argent à partir de rien. Ce processus est sans doute le tout de passe passe le plus étonnant jamais inventé...Les activités bancaires ont été conçues dans l'iniquité. Les banquiers possèdent la terre. Prenez-leur, mais vous leur laissez le pouvoir de créer de l'argent d'un petit trait de plume, ils vous la rachèteront...(Sir Josiah Stamp, directeur de la banque d'Angleterre de 1928 à 1941)

 

"Si les gens de cette nation comprenaient notre système bancaire et monétaire, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin" (Henry Ford, 1862-1947, fondateur de Ford).

Tout de même pas à partir de rien !

La circulation de l'argent limite la création de la monnaie par les banques. Quand on obtient un crédit auprès de sa banque, c'est pour acquérir un appartement, une voiture...L'achat occasionne un règlement entre banques, qui s'effectue en monnaie centrale, à partir du compte que la banque détient à la banque centrale. Première fuite donc ! Deuxième fuite : " les réserves obligatoires" des banques - 1% des dépôts dans la zone euro (ce qui est extrêmement faible et donne beaucoup de pouvoir au banques de la zone euro de créer de la monnaie), moins qu'aux Etats-Unis, et beaucoup moins qu'en Chine où ce taux est actuellement de 16.5% - sur leur compte à la banque centrale. Plus ce taux est haut, plus la capacité des banques à créer de la monnaie est faible. Autre fuite, mais en forte diminution, les retraits de billets effectués par les clients des banques, à régler en monnaie centrale.

 

Source : page 17 du livre "parlons banque en 30 question" chez la documentation française

 

Recopié et complété par Asma Oudina, présidente Asma consulting. Conseils en finance indépendants en conformité avec le droit musulman. contact : asma_consulting@outlook.com

 

Commenter cet article