Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

Sourate la nuit (n°=92) : explication des versets sur les richesses

19 Mars 2016, 16:02pm

Publié par Asma Oudina

Explication des versets concernant les richesses, selon le Tafsir (exegèse) du Savant Ibn Saadi, qu’Allah lui fasse miséricorde.

Au Nom d’Allah, Le Tout-Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Allah dit dans le sens des versets :

  1. Par la nuit quand elle enveloppe tout !
  2. Par le jour quand il éclaire !
  3. Et par ce qu’Il a crée, mâle et femelle !
  4. Vos efforts sont divergents
  5. Celui qui donne et craint [Allah]
  6. Déclare véridique la plus belle récompense
  7. Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur.
  8. Quand à celui qui est avare, se dispense
  9. Et traite de mensonge la plus belle récompense
  10. Nous lui faciliterons la voie à la plus grande difficulté.
  11. Ses richesses ne lui serviront à rien quand il sera jeté [au feu]
  12. C’est à Nous, certes, de guider ;
  13. A nous appartient, certes, la vie dernière et la vie présente.
  14. Je vous ai donc avertis d’un Feu qui flambe,
  15. Où ne brûlera que le damné,
  16. Qui dément et tourne le dos ;
  17. Alors qu’en sera écarté le pieux,
  18. Qui donne ses biens pour se purifier,
  19. Et auprès de qui personne ne profite d’un bienfait intéressé,
  20. Mais seulement pour la recherche de la face de son Seigneur le Très Haut
  21. Et certes il sera bientôt satisfait !

 

Explications des versets en rouge relatifs aux richesses :

 

Verset 5. « Celui qui donne et craint Allah » : c’est lui qui accomplit les actes d’adoration qu’Allah lui a ordonné : les actes d’adoration liés aux richesses, tels que la Zalât, les expiations, les dépenses d’entretien, les aumônes et toute autre dépense dans le but de faire le bien. Egalement les actes d’adoration accomplis avec le corps, tels que la Salât, le Jeûne et tout ce qui s’y apparente ; enfin les actes d’adoration qui sont à la fois liés aux richesses et accomplis avec le corps, tels que le Hajj, la Umra et ce qui s’en rapproche.

 

Verset 8. « Quand à celui qui est avare, se dispense » : dans ce qui lui a été ordonné d’accomplir, en délaissant les dépenses obligatoires et surérogatoires, se refusant à accomplir ce qu’Allah lui a imposé, il {se dispense} : il se passe d’Allah et délaisse Son adoration. Il estime ne pas être dans le total besoin de son Seigneur qui est pourtant le Seul à pouvoir lui offrir la réussite, la joie et le bonheur, si seulement ce serviteur adorait Allah comme il se doit. L’aimait et s’en remettait à Lui dans toute chose.

 

Versets 17/18 : « Alors qu’en sera écarté le pieux qui donne ses bien pour se purifier » : Par cela, il désire purifier son âme et la laver de ses pêchés et de ses défaut en recherchant la face d’Allah. Ce verset est une preuve qu’il n’est pas permis d’accomplir les dépenses surérogatoires, tout en délaissant les dépenses obligatoires, comme les dettes par exemple. Au contraire, selon la plupart des savants, ses dépenses ne seront nullement agréées par Allah car il n’est pas concevable qu’il cherche à se purifier par les actes surérogatoires tout en délaissant l’obligatoire.

 

Verset 19 : «  Et auprès de qui personne ne profite d’un bienfait intéressé » : le pieux cité dans le verset a la caractéristique suivante : il aura récompensé toute personne lui ayant fait un bienfait, à tel point qu’il ne sera redevable à personne. Au contraire ce sont les gens qui lui sont redevables pour les bienfaits qu’il leur a accordés. Une telle personne a donc adoré Allah de façon pure, car il ne doit rien à personne, si ce n’est à Allah. Tandis que celui qui est redevable vis-à-vis des gens et qui ne les a pas récompensés ou remerciés, se verra dans l’obligation de leur laisser des biens et d’œuvrer pour eux, ce qui fera diminuer sa sincérité.

 

Il est connu que ce verset a été révélé en rapport à Abû Bakr As-Siddiq car il n’était redevable à personne pas même au messager d’Allah. Il ne lui devait rien, mis à part le bienfait du Message prophétique pour lequel il ne pourra jamais le remercier ni le récompenser suffisamment. Ce bienfait est l’appel à la religion de l’Islam et l’enseignement de la guidée et du droit chemin. Allah et son Messager ont apporté à l’ensemble de l’humanité un tel bienfait, une telle grâce, que nul ne sera jamais en mesure de les remercier pour cela.

 

Ce verset concerne donc toutes les personnes qui possèdent d’aussi nobles qualités, qui ne doivent rien aux créatures et qui vouent leurs actions sincèrement à la Face d’Allah. C’est d’ailleurs pour cela qu’Il dit :

 

Versets 20/21 : « Mais seulement pour la recherche de la face de son Seigneur le Très Haut. Et certes il sera bientôt satisfait ! » : Cette personne pieuse sera satisfaite de tout le prestige et de toutes les récompenses que son Seigneur lui accordera.

 

Et Louanges à Allah, Seigneur des Mondes.

Pages 115 – 119, Tafisr de la Partie Amma, Ibn Saadi, Albidar éditions.

 

Recopié par Asma Oudina. contact : asma_consulting@outlook.com. Site Web : asma-consulting.com

Pour signaler une faute d'orthographe envoyez un mail à correction@architectedelafinance.com.

Pour toute suggestion interessante : suggestion@architectedelafinance.com

Sourate la nuit (n°=92) : explication des versets sur les richesses

Commenter cet article