Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

L'aumône enrichit, le Riba appauvrit.

10 Février 2014, 14:40pm

Publié par Asma Oudina

I) La comparaison entre l’intérêt usuraire et l’aumône.

Extrait tiré des pages 37 à 39 du livre "Le commerce et les transactions usuraires" de Sheikh Fawzan.

Allah a fait de l’intérêt usuraire le contraire de l’aumône. L’usurier est donc l’opposé de celui qui fait l’aumône. Allah – L’Exalté- a dit :

«قَتِ ٱلصَّدَ وَيُرْبِيَ ٱلرِبَوا ٱللَّهُ يَمْحَقُ »

« Allah anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes »

Sourate Al Baqara (2), verset 276.

 

Allah, L’Exalté, dit également :

« Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d’autrui ne les accroit pas auprès d'Allah, mais ce que vous donnerez comme Zakat, tout en cherchant la Face d’Allah (Sa satisfaction), ceux-là, verront [leurs récompenses] multipliées ».

Sourate Ar-Rum (30), verset 39.

 

« Ô les croyants ! Ne pratiquez pas l’usure en multipliant démesurément votre capital. Et craignez Allah afin que vous réussissiez ! Et craignez le Feu préparé pour les mécréants ».

Sourate Al Imran (3), versets 130-131.

Ensuite, il a évoqué le Paradis qui est préparé pour les pieux qui dépensent leurs biens (dans les bonnes œuvres), dans l’aisance comme dans l’adversité (L’usure et les transactions dans l’Islam).

Celui qui donne l’aumône est l’antithèse de l’usurier parce que le donateur d’aumône est bienfaisant envers les gens tandis que l’usurier lèse les gens. C’est pour cette raison qu’Allah – qu’Il soit glorifié- dit :

« Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens [dans les bonnes œuvres], ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n’ont rien à craindre et ne seront point affligés. Ceux qui mangent [pratiquent] l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé »

Sourate Al Baqara (2), verset 274-275

C’est ainsi que les versets sur l’intérêt usuraire sont évoqués dans le Qu’ran après ceux parlent de l’aumône afin de souligner le contraste entre les donateurs d’aumône et les usuriers : ainsi le musulman médite sur les traits de caractère des deux groupes, sur la récompense de chacun d’entre eux et compare l'impact de leurs actions sur la société. L’auteur de l’aumône donne de l’argent sans attendre de contrepartie, il fait preuve de générosité envers les indigents et soulage les misères des affligés. L’usurier quant à lui accule les indigents de la misère et profite de leur détresse pour les accabler de dettes. Ainsi, il amplifie leur misère tandis que l’auteur de l’aumône est préservé de l’égoïsme par Allah et domine les penchants cupides naturellement présents chez l’homme. L’usurier est dominé par la cupidité qui l’a anéanti comme elle a anéanti des générations avant lui : il viole les interdits d’Allah en usant de ruses ignobles.

 

II) Créez votre bourse à aumône.

Sur cette base juridique, construisons un produit financier utile, compatible avec les règles d’Allah, pour lequel l’individu trouvera un bienfait et une récompense auprès d’Allah Le Très Haut.

Ce produit s’appelle la bourse à aumône. Il s’agit d’une partie de vos bénéfices mensuels que vous placerez dans une petite bourse et qui servira d’aumône pour des individus dans le besoin.

  1. Pensez à retirer tous les mois sous forme de liquide un peu d’argent qui sera utilisé exclusivement pour l’aumône durant ce même mois. Il s’agit d’une épargne mensuelle que vous dépenserez dans le but de plaire à Allah. Vous participerez ainsi activement à enrichir le pauvre, à renforcer les liens humains et vous gagnerez des récompenses. [hassanettes]

 

  1. Cette aumône est surérogatoire. Elle se distingue de l’aumône légale obligatoire. Ainsi, elle peut être aussi bien versée aux musulmans qu’aux non-musulmans.

 

  1. Privilégiez la proximité physique. Evitez les intermédiaires. La meilleure des aumônes est celle versée de main à main. Elle peut être pour un membre de votre famille, qui à ce moment là se retrouve exceptionnellement dans une situation délicate, pour des amis proches, ou encore quelqu’un que vous croiserez dans la rue  et qui aura besoin de manger dans l’urgence. N’oubliez pas que l’aumône renforce les liens sociaux prioritairement. Donc lorsque vous donnez l’aumône, donnez-la directement au bénéficiaire pour renforcer la rahma  (miséricorde) entre vous.

 

  1. Faites en sorte de dépenser tout l’argent que vous deviez y consacrer dans le mois. Puis recommencez l’opération le mois suivant et ainsi de suite.

 

La bourse à aumône est un produit simple que tout le monde peut avoir en portefeuille. Vous ajustez le montant de vos dépenses en fonction de vos revenus mensuels. Et Allah vous enrichira par Sa grâce bi idnillah.

Finance_consulting@outlook.com

l'aumône enrichit le riba appauvrit

l'aumône enrichit le riba appauvrit

Commenter cet article