Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Asma Consulting le blog

La Baraka : une richesse qui vient d'Allah

19 Octobre 2013, 17:36pm

Publié par Finance Consulting

Le mot « richesse » est un mot qui nous attire tous. Nous rêvons tous d’être riche matériellement mais aussi et surtout intérieurement. Et si le bien-être et le bonheur durable ne pouvait s’acquérir que lorsque nous atteignons un équilibre entre les deux ? C’est le but même de notre exposé.

La richesse extérieure ou richesse matérielle est possible uniquement par la volonté d’Allah à condition de faire les causes nécessaires pour y arriver. La richesse intérieure, ou richesse du cœur ne s’acquiert uniquement qu’en gagnant l’affection d’Allah par les bonnes actions et une soumission totale envers notre Créateur : c’est-à-dire en acceptant complètement ses règles et ses fondements. Ainsi, nous allons découper notre argumentation en deux parties : d’abord en parlant de la richesse matérielle d’une part, puis en parlant de la richesse intérieure d’une autre part.

 

  1. La Richesse extérieure : utile pour répondre à notre bonheur matériel

La richesse extérieure est un bienfait d’Allah, à condition de ne pas franchir certaines limites. En effet, elle ne doit pas prendre le dessus sur l’adoration d’Allah au risque de porter préjudice à l’acquéreur.

Allah nous met en garde à plusieurs reprises dans Son livre. Dans la sourate 102 « La course aux richesses », Allah nous dit dans les versets 1 et 2  «La course aux richesses vous distrait jusqu’à ce que vous visitiez les tombes ». Dans l’exégèse de Sheikh Ibn Nasir Al Sa’di on nous explique que dans cette sourate Le Très Haut blâme ceux qui se détournent de son adoration exclusive, de Sa connaissance et de la recherche de la proximité de Son amour sur tout autre chose. Dans la Sourate 100, « Les coursiers » Allah nous rappelle également à l’ordre en nous rappelant l’ingratitude à son égard suite à notre amour pour les richesses de ce bas monde. Il nous dit verset 8 : « Et pour l’amour des richesses il est certes ardent ». Quand on revient à l’exégèse du même auteur on comprend  que « son amour pour les biens de ce bas monde dépasse toutes les limites ; c’est justement son amour excessif pour les biens qui l’a amené à se détourner de ses devoirs vis-à-vis de son Seigneur ».

Il faut donc se rappeler constamment que notre richesse matérielle provient d’Allah, notre Créateur et que nous lui sommes redevables. Son adoration est prioritaire sur tous les biens de ce bas monde. Et c’est là où l’homme transgresse les limites fixées. Il priorise la recherche de la richesse sur l’adoration exclusive de son Créateur. C’est une très grande ingratitude envers celui qui nous a créés.

Nous avons également des devoirs à accomplir lorsque Allah décide de nous octroyer une richesse matérielle, sans quoi nous attirons sa colère. Nous pouvons jouir de ce bien matériel cependant nous ne devons léser personne. Il y a plusieurs règles à respecter afin de jouir licitement de notre argent :

  • Nous ne devons pas pratiquer l’usure (je vous invite à lire mes articles sur ce sujet)
  • Nous devons verser l’aumône légale : « Zakat El Fitr » après le mois de ramadan et Zakat El Mal une fois par an (voir mes autres articles également).

 

  • Nous ne devons pas être avares. Allah nous met en garde contre l’avarice dans la sourate 107, « L’ustensile ».  Allah met en garde contre toute personne avare et remplie d’ostentation qui n’encourage point à nourrir le pauvre ni même à lui prêter un ustensile.

 

  • Nous devons avoir un commerce licite. C’est-à-dire ne pas vendre des produits interdits dans la législation musulmane car ils ne sont pas bons pour l’être humain (alcool, cigarettes, viande de porc, viande illicite, etc.).

 

Sans quoi, si l’être humain outrepasse ces limites là, il n’obtient pas pleinement sa rétribution ici-bas c’est-à-dire la « baraka » que l'on peut traduire par la « bénédiction » d’Allah : la clé de voûte du bonheur durable ici-bas.

 

  1. La richesse intérieure: clé de voûte d’un bonheur spirituel.

Cette richesse est ce qu’on appelle une richesse cachée et imperceptible à l’œil nu car elle se vit à l’intérieur du cœur. C’est une détente pour la poitrine, un bien-être inégalé, un bonheur et une joie intense pour celui qui a eu la chance de la ressentir. C’est ce que souhaite atteindre chaque individu. Seulement, beaucoup de personnes meurent sans jamais avoir pu y gouter.

Cette richesse est spirituelle. Elle s’atteint par la recherche de la vérité et une soumission totale envers son Créateur. Elle demande une force incroyable mais avant tout un travail personnel considérable. Elle demande d’arrêter de courir après le temps, de se poser quelques instants et de se questionner au bon moment. Elle demande la force de suivre ses émotions et de les gérer sans plus jamais les fuir. Elle demande de retrouver une estime de soi, d’ouvrir les yeux sur ce bas monde et de commencer les changements nécessaires ici et maintenant.

Elle demande une sincérité du cœur. Elle demande à laisser tomber la course vers l’argent pour éveiller le don qui est en nous. Elle demande le courage de faire demain le métier de nos rêves. Elle demande à ce que nous décidions de nous soumettre totalement à Allah, de lui faire confiance, d’apprendre à le connaitre et de tout faire par amour pour Lui. Elle demande une foi intense, une adoration forte afin de faire revivre notre cœur.

Elle demande à vouloir arrêter à tout prix de vouloir plaire aux gens et de plaire uniquement à Allah. Elle demande d’abandonner ce qui est mauvais car on est persuadés qu’en prenant le chemin de la vérité, il y a beaucoup mieux qui nous attend ailleurs. Elle demande de prendre nos rêves entre nos mains et de les vivre pleinement. Elle demande de se détacher des biens matériels car en réalité ce qui nous est prédestiné nous arrivera coûte que coûte, car c’est là une chose déjà décrétée par Allah.

Elle demande à ce que nous prenions notre vie entre nos mains une bonne fois pour toute. A faire partie des gens qui demain rendront à leur échelle le monde bien meilleur. Cette richesse là ne s’achète pas, elle se gagne par la soumission du cœur envers notre Créateur. Celui qui a la chance de l’avoir entre les mains ne voudra plus jamais l’abandonner.

Parce que c’est ça la récompense de celui qui est sincère. Bien plus que du matériel, Allah l’élève en degré, lui donne des qualités incroyables et exceptionnelles. Son intelligence grandit, son comportement s’améliore, son sourire peut faire rayonner toute la terre.

C’est vers ce bonheur que nous devons tendre. Car Allah nous dit dans la sourate Les abeilles (16), verset 97 : « Quiconque, homme ou femme, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui feront vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions ».

 

Asma Bint Ahmed présidente Asma Consulting

asma_consulting@outlook.com

La Baraka, une richesse qui vient d'Allah

La Baraka, une richesse qui vient d'Allah

Commenter cet article